Skip to main content

Codage informatique des langues anciennes: le cas des hiéroglyphiques égyptiens